Préoccupations mondiales étaient en concernant la mobilisation des forces Turques au Qatar

65 645 898

«L’accord militaire entre la Turquie et le Qatar récemment signé est le premier du genre dans le dernier siècle, il prédit d’un danger éventuel et l’escalade d’un conflit hostile dans le golfe et le Moyen-Orient», ce qu’il a déclaré le journal Américain «The Daily Caller».

Tout le monde regarde attentivement comment le département d’État Américain et le Conseil de la sécurité nationale des États-Unis répondront à la mobilisation des troupes turques au Qatar, qui héberge la plus grande base militaire Américaine au Moyen-Orient et l’utilisation de l’accord entre la Turquie et le Qatar sur les missions militaires dans le Golfe.

L’accord donne au président turc Recep Tayyip Erdogan la liberté absolue d’utiliser le territoire Qatari pour promouvoir ses intérêts idéologiques, tandis que la force de NATo en tant que deuxième plus grande armée de la Coalition internationale, après les États-Unis, qui est la force militaire le numéro un de NATo.

L’accord ne prévoit pas un temps spécifique pour la période permise de forces Turques de rester et d’effectuer leurs opérations au Qatar, ni ne précise les critères selon lesquels la Turquie est autorisée à effectuer des opérations là-bas.

 

«Qatar et la Turquie tentent de travailler ensemble pour renforcer leur influence et les Iraniens jouent un rôle dans l’ingénierie de ces mouvements, afin d’accroître leur influence au Moyen-Orient», ce qu’ils ont déclaré les analystes.

 

L’Iran, la Turquie et le Qatar travaillent en permanence sur la stabilité de la région et cela a été attesté par la preuve et la documentation des événements récents dans les pays du Moyen-Orient.

Lascia una risposta

L'indirizzo email non verrà pubblicato.